Amou - Réal Soldevilla

POURVU QU’ON NE LE REGRETTE PAS

Sur un terrain qui ne réussit pas au Réal, les joueurs sont passés tout près de l’exploit. Les réservistes peuvent, quant à eux, de nouveau rêver à la 1ere place.

Un point et puis c’est tout. Si les Agenais sont repartis de Mont de Marsan tout heureux d’obtenir ce précieux bonus, il n’en est pas de même pour les Campétois. Dans la course au match à la maison pour le barrage, les Campétois sont passés tout près de la bonne opération. Au contraire, la dernière journée devra accoucher d’un important concours de circonstances pour espérer accrocher l’avantage du terrain. Mais ce second revers consécutif, le 6e de la saison, n’arrange en rien nos affaires. Le calcul est simple : Obtenir les points de la victoire (si possible avec bonus) face à Menditte (assuré de terminer 1er et qui n’aura rien d’autre à prouver que sa fierté basque) et espérer que les Saint-Pierrois atomisent les Puyolais sans même qu’ils puissent glaner un quelconque bonus défensif. Une situation complexe dont les coachs auraient bien aimé se passer, eu égard aux deux journées écoulées. Mais il en est ainsi et la qualification ne sera, certainement, que plus belle si elle est acquise dans la douleur (sic.)…. Le plus simple aurait été le mieux mais c’est comme ça.

Une mauvaise entame  

Revenons-en à nos moutons et plus précisément au match en lui-même. Les blessures et les absences ont entrainé un certain roulement pour les deux équipes Campétoises, notamment au niveau des avants. Mais les joueurs pouvaient malgré tout compter sur la présence d’un public et de supporters venus une nouvelle fois nombreux  les encourager. Malheureusement les équipiers premiers sont retombés dans leurs travers en manquant complètement l’entame de match. Ou plutôt même la quasi-première action ! Un essai casquette qui plonge immédiatement les joueurs dans le vif du sujet. Une véritable partie de billard, sur la verdure chalossaise, entraine une course poursuite enjouée derrière le ballon. Une course indécise entre le n°9 de poche local et Benjamin Laborde. Plus rapide, le demi de mêlé marque un essai plein d’à propos qui sera transformé. 7 à 0, coup d’envoi, on recommence. Deux coups de pied de pénalité signés Renaud Darquier ramèneront nos couleurs à un point des locaux au moment des citrons. Dans un match équilibré et sans mauvais geste, on sentait que la partie pouvait basculer dans un camp comme dans l’autre. Une nouvelle partie de roulette russe attendait nos joueurs et la balle choisit finalement (une fois de plus) le mauvais camp.

Malgré une seconde période toujours équilibrée, les Campétois continuaient de pêcher dans le dernier geste, commettant l’en-avant de trop (même s’ils le sont toujours…). Des occasions que les locaux ne laisseront pas passer, eux. Auteurs d’un bon premier quart d’heure, les Amollois enfoncent le clou en scorant 5 points de plus pour reléguer les Campétois à 6 longueurs. Un essai d’école, inscrit en force sur le petit côté ne laissera aucune chance au dernier défenseur bleu. 12 à 6, tout est à refaire. Renaud inscrira trois points de plus auquel répondra le buteur local pour mettre à nouveau son équipe à +6. Un coup de pied de chaque côté plus tard et le compte et bon : score final 15 à 12. Amou reste toujours invaincu sur son terrain face au Réal et peut voir arriver la dernière journée sereinement. La situation est inverse du côté Campétois puisque tout se jouera dans 15 jours. Des sueurs froides vont gagner les chaumières et ce point de bonus s’apparente à une bien faible consolation.

En route pour les demis

Un destin tout autre attend nos réservistes. Indigestes au creux de l’hiver, enchaînant les non-matchs et les contre-performances, le groupe surfe à nouveau sur la voie royale du succès. Avec cette 4e victoire consécutive, les joueurs peuvent même rêver à la 1ère place. Grâce au plus gros goal-average de la division, le Réal peut attaquer ce dernier obstacle avec toutes les chances de son côté.

Face à des Amollois accrocheurs au possible et qui abattaient là un de leur dernier espoir de qualif’, les joueurs ont fait preuve de grosses qualités morales pour l’emporter. Avec un arbitrage litigieux sur certaines actions, la correctionnelle n’est pas passée loin, mais la victoire est au rendez-vous. Mais que ce fut dur !

On pensait pourtant la partie bien lancée lorsqu’Antoine Godemet (qui effectuait son 1er match sous ses nouvelles couleurs) se faisait la malle petit côté, pour décaler Ajax pour le 1er essai.  7 à 0, tout va bien. Mais c’était sans compter sur l’orgueil des Chalossais qui répliquaient du tac au tac pour revenir à 7 partout. Tout était à refaire. Une fois le temps d’adaptation de la nouvelle charnière passé (Antoine et Titi), les Réservistes reprenaient les ingrédients de leur renouveau : Envie, solidarité, abnégation et surtout PLAISIR ! A 14-14 à la mi-temps, rien n’était encore joué. Inscrivant un essai supplémentaire, les joueurs maintenaient les Amollois à distance suffisante. Mais une fin de rencontre pimentée, marquée par un nouvel essai local viendra donner d’ultimes bouffées de chaleurs aux entraineurs et aux supporters. Une rencontre plaisante que les Campétois ont finalement mérité de remporter. Victoire importantissime sur le score de 22 à 21. La dernière marche de la saison régulière face à Menditte sera certainement la plus haute, mais cette équipe semble pouvoir déplacer des montagnes ! Qu’ils continuent en tout cas à nous faire plaisir et à se faire plaisir pour vivre une fin de saison exceptionnelle.

Les deux équipes semblent connaître des courbes de progression diamétralement opposées ! Espérons qu’au final elles se retrouvent à nouveau pour culminer tout en haut de la hiérarchie basco/landaise! Une utopie peut-être, un désir sûrement, mais la cuvée 2009/2010 du réal en est capable. Aux joueurs de ne pas tout gâcher… Cela passera par des résultats positifs lors de la dernière journée. Les quinze jours de préparation ne seront pas de trop pour entamer, je l’espère, une nouvelle spirale. Positive cette fois.

Equipe Première

1-Labbé ; 2- S. Martinez ; 3- C. Martinez ; 4- Brethes ; 5- Monget ; 6- Lailheugue ; 7- F. Sauboua ; 8- Pierre ; 9- Lafontan ; 10- Fargues ; 11- Mestrallet ; 12- R. Darquier ; 13- B. Laborde ; 14- Daudigeos ; 15- Delas

16- Larrazet ; 17- Peducasse ; 18- Gourgues ; 19- Diaz ; 20- B. Darquier ; 21- Jaulin ; 22- Sicot

Ent : R. Parenteau ; Ch. Ferrière

Equipe Réserve

1-Meunot ; 2-Cazade ; 3- Louis ; 4- Peducasse ; 5- Bernard ; 8- Gourgues ; 9- Godemet ; 10- B. Darquier ; 11- Aparicio ; 12- Labat ; 13- Sicot ; 14- Lafitteau J.

16- El Maghroub ; 17- Gantier ; 18- Larrazet ; 19- Bourdé ; 20- Parisit ; 21- Boyer ; 22- Dartigues

Ent : B. Dutoya ; X. Sauboua

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×