Réal Soldevilla - Menditte

SUR UN AIR DE PHASES FINALES

 

Le Réal fait coup double pour cette dernière levée de championnat. Barrage à domicile en poche pour la Une, plus haute marche du podium pour la B : retour sur un dimanche sans nuage sur le stade de l’Amitié.

                                          

Tee-shirt et lunettes de soleil, il y avait comme un air de printemps en ce dimanche 28 mars au Stade de l’Amitié. Ça tombe bien, les températures étaient en accord avec la saison météorologique. Mais le ciel aurait très bien pu tourner à l’orage sur les coups de 17h quand le buteur basque manque la pénalité de la gagne pour son équipe. Un loupé bienvenu qui envoie le Réal en barrage avec en plus l’avantage du terrain. Mais à l’image de ce coup de pied, la rencontre aurait très bien pu basculer dans un camp comme dans l’autre.

 

Des Basques en préparation

Menditte, assuré de terminer 1er et de monter à l’étage supérieur, n’était malgré tout, pas venu dans les Landes pour faire de la figuration. Relançant chaque ballon et insistant sur les pénaltouches, les visiteurs ont fait honneur à leur statut. Pourtant ce sont les Campétois qui font mouches les 1ers par l’intermédiaire de Renaud Darquier qui inscrit les 3 premiers points de la rencontre. Une partie, certes, bien lancée  mais les assauts répétés des Mendikotars seront récompensés par un essai collectif inscrit tout en puissance. La domination des visiteurs étaient palpables et le danger sur nos 22 m réguliers. L’inquiétude gagnait les gradins du Stade de l’Amitié mais pas les joueurs, fort heureusement. Concentrés et motivés d’atteindre l’objectif de la journée, les Campétois relèvent immédiatement la tête en sortant l’artillerie lourde. Les avants prennent les opérations de la rencontre et s’en vont inscrire deux essais qui remettent nos joueurs devant au « planxot ». 15 à 7 pour les bleus et blancs à la pause, la valse des sueurs froides pouvait commencer !

 La deuxième mi-temps reprenait sur les mêmes bases. Au retour des vestiaires, les Basques accrocheurs au possible et fidèles à leur réputation répondront du tac au tac en inscrivant là aussi, un nouvel essai à 0 passe.

Le Réal revenait dans la partie et suite à un superbe mouvement collectif, Julien Daudigeos allait inscrire un essai en débordement. On pourra émettre quelques doutes quant à sa validité mais l’action, magnifique, méritait bien une petite récompense. Les visiteurs, fair-play, n’allaient pas contester la décision arbitrale. A 20 à 14, on pensait le Réal à l’abri et définitivement sur la bonne voie, mais c’était sans compter sur la soif de victoire qui guide ce jeune groupe Basque. Un bel essai inscrit en bout de ligne ramène ainsi les visiteurs à portée de fusil de nos joueurs. La transformation convertie de pied de maitre (sic) par le maestro jaune et noir (le numéro 15) et voilà Menditte revenu à une petite unité au tableau d’affichage. La fin de rencontre sera indécise au possible. Les doutes et les hésitations locales feront faire les 400 pas à notre duo d’entraineurs. Menditte dominera les débats de la fin de rencontre sans jamais réussir à franchir la terre promise…Jusqu’à ce dernier coup de pied qui aurait pu changer le cours de l’histoire… Mais vous connaissez la suite.

 

La Réserve en haut de l’affiche

Les réservistes ont une nouvelle fois fait parler la foudre. Efficaces et enthousiastes, les joueurs ont mis les bouchées doubles pour faire plier le leader. L’équation était simple : en cas de victoire, nos joueurs passaient devant les visiteurs au classement général, s’emparant ainsi de la 1ere place. Mais l’obstacle Mendikotars était coriace, et la victoire longue à se dessiner. Après une première période relativement équilibrée au cours de laquelle chaque équipe se montrait dangereuse, ce sont finalement les locaux qui se détachaient au score lors du deuxième acte. Des essais signés Gourgues, Guesnon et Veyssières enverront nos joueurs sur la plus haute marche du podium. Une juste récompense pour ce groupe qui a su remonter la pente après les moments de doute de l’hiver. Avec une énorme envie, le désir de produire du jeu et de se faire plaisir, les joueurs se posent en candidat sérieux à la qualification pour la Coupe du Comité des Réserves. Le rendez-vous de samedi à Sare sera le prochain gros test !

 

Au sortir de cet après-midi, le sourire pouvait se lire sur tous les visages : la satisfaction d’avoir réalisé une copie propre et digne d’un leader d’un côté et le soulagement d’avoir arraché le barrage à domicile du côté Campétois. Il faudra malgré tout rectifier certaines largesses défensives pour se donner le droit de disputer une finale territoriale cette saison. Un dimanche printanier qui, somme toute, sentait bon les phases finales. Un grand bravo aux Mendikotars pour leur état d’esprit exemplaire. Il est des adversaires qu’on aime rencontrer : cette équipe en fait partie !

Rendez-vous samedi 15h30 à Sare pour aller encourager les Réservistes Campétois.

 

Un petit coup d’œil sur le site internet de l’adversaire, très bien fait et très agréable sur l’adresse suivante : http://affinitiz.com/space/usmenditte.

 

Equipe Première :

1-Zanchettin ; 2- Malaussanne ; 3- C. Martinez ; 4- Gilles ; 5- Delamarre ; 6- Monget ; 7- L. Laborde ; 8- Pierre ; 9- Lafontan ; 10- Fargues ; 11- Mestrallet ; 12- R. Darquier ; 13- B. Laborde ; 14- Depis ; 15- Daudigeos

 

16-Barat ; 17- Labbé; 18- F. Sauboua; 19- Brethes ; 20- B. Darquier ; 21- Delas ; 22- Jaulin

 

Equipe Réserve :

1-Meunot ; 2- S. Martinez ; 3- Dejean ; 4- Gérard ; 5- Peducasse ; 8- Gourgues ; 9- B. Darquier ; 10- Pabois ; 11- Legrand ; 12- Labat ; 13- Bourdé ; 14- Aparicio

 

16- Cazade ; 17- Louis ; 18- Sonotasi; 19- Guesnon ; 20- Veyssières; 21- J. L-Dugarry; 22- Boyer

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×