Retour aux sources...

Retour aux sources…

Le Real Soldevilla Campétois effectue ce dimanche son retour à la compétition du côté de Narrosse, banlieue proche de Dax. Un premier déplacement qui, sans mauvais jeu de mot, n’aura rien d’une siné(cure)…

Fini les strass, fini les paillettes. Exit les longues soirées d’été où l’on se retrouvait pour fêter le titre obtenu en juin jusqu’à pas d’heure…. Quoi que… Enfin bref, place maintenant au retour du championnat avec tout son lot de déplacements périlleux, rugueux et qui occuperont nos bien moroses après-midis d’automne et d’hiver avec plus ou moins de satisfaction. Une sorte de mise en bouche sans saveur, mais indispensable si l’on souhaite atteindre les objectifs annoncés et pouvoir, à nouveau, goûter aux desserts colorés des phases finales. Et ce retour aux sources démarrera ce dimanche sur la pelouse du Stade Municipal de Narrosse sur lequel, le Real réussit plutôt bien puisqu’il n’y a connu qu’une seule fois la défaite en 7 années d’existence. C’était justement en ouverture de championnat, un peu comme ce dimanche, où l’été joue les prolongations, il y a de ça deux saisons… Un revers cinglant (32 à 3 si ma mémoire ne flanche pas trop) et qui avait directement plombé la saison des bleu et blanc.

Un clin d’œil du destin ? L’histoire serait-elle prête à se répéter ? Dans tous les cas, les hommes du trio Labat, Parenteau, Sauboua, auront à cœur de répondre présents et de démarrer ce nouvel exercice avec la force et la détermination qui leur avait permis de décrocher le bouclier de Champion de France de 4e série. Histoire de surfer (clin d’œil au Champion expatrié sur la côte…) un peu plus sur la bonne vague que le club connaît depuis quelques mois malgré les deux défaites ;;; en match amical…

Des matchs amicaux satisfaisants…

Loin de s’être totalement rassurés sur leurs possibilités et leur fond de jeu, les Campétois se sont malgré tout gentiment remis dans le bain lors des trois matchs amicaux disputés. Des rencontres qui les ont vus affronter des clubs plus huppés pour des fortunes diverses. Ainsi, Saint-Julien-en-Born (1ère série CBL), Captieux (Honneur-Promotion Honneur Côte d’Argent) et Ychoux (1ère série Côte d’Argent) sont venus se frotter aux Champions de France du Real dans leur antre du Stade de l’Amitié. Deux légères défaites, pour un match nul face à St. Julien, le bilan peut paraître peu glorieux à première vue, mais en moins d’un mois de travail collectif l’ensemble des joueurs a prouvé qu’il faudrait encore compter sur les deux équipes Campétoises cette saison. Une large revue d’effectifs qui a permis de mettre en avant une volonté certaine de se dépasser (peut-être un peu trop par moment) et d’acquérir les principes fondateurs du nouveau système de jeu. Tout n’a pas été parfait mais ces rendez-vous auront permis de remettre les compteurs à zéro entre les anciens et les nouveaux venus au club…

Narrosse en ouverture

Mais le mach qui occupe tous les esprits depuis la reprise de l’entrainement, c’est bien ce déplacement du côté de Narrosse. Avant-derniers lors de la saison 2009 / 2010, les banlieusards Dacquois auront, eux aussi, certainement à cœur de bien démarrer l’exercice en remportant un succès de prestige face aux Champions de France. Avec un effectif renouvelé, agrémenté de jeunes juniors venus de Saint-Paul-les-Dax, l’équipe Narrossaise n’aura certainement rien à voir avec celle que les Campétois ont battu deux fois la saison dernière… Là aussi les compteurs seront remis à zéro et il faudra s’employer dès le début du championnat pour lancer une dynamique de victoire. Le ton est donc donné et ce seront près de 40 Campétois qui se déplaceront en « Culrougie » afin de revenir dans la capitale Landaise auréolés de deux succès. Les Narrossais n’ont qu’à bien se tenir, le Real est prêt à en découdre, à nouveau, dans ce championnat territorial qui s'annonce des plus indécis….

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site