L'entente cordiale

L’ENTENTE CORDIALE

Voilà maintenant cinq saisons que l’école de rugby de Campet et Lamolère existe. Après des débuts délicats dus à la jeunesse du club, elle fonctionne maintenant comme toute autre école de la vie et tous, jeunes et dirigeants ont pu prendre leurs marques et leurs repères. Autour de Franck Pujol et de David Testé, la relève du rugby Campétois ne cesse de mûrir.

Aujourd’hui le Réal permet aux enfants nés entre 1995 et 2004 de fouler les pelouses des terrains de rugby pour la première fois ou d’user de nouvelles chaussettes pour d’autres. Pour Franck Pujol, responsable de l’école de rugby Campétoise « c’est un véritable plaisir de voir ces enfants s’amuser tous les mercredis après-midi, toujours plus nombreux et enchantés de revenir ». Mais, le responsable sait ce qu’il doit et à qui. « Le Réal est réellement redevable du Stade montois rugby qui nous a tendu la main afin de satisfaire un maximum d’enfants ». Car il ne faut pas l’oublier, l’Ecole de Rugby Campétoise peut profiter pleinement des installations et des compétences Montoises afin de continuer de se structurer et de se développer chaque année. « Le nombre d’enfants qui nous rejoint grandit d’année en année et c’est très bénéfique pour notre club et pour son image » se réjouit le dépositaire de l’identité Campétoise auprès de ces jeunes.

Cette année ce sont plus d’une quinzaine de filles et de garçons qui sont inscrits à l’école de rugby du Réal. « Sans cette entente entre nos deux clubs, cela serait beaucoup moins enrichissant pour nos jeunes. Maintenant, ils peuvent progresser chaque semaine, s’amuser et se faire de nouveaux amis » poursuit Sébastien Malaussane co-président du Réal Soldevilla mais éducateur pour le Stade Montois. Ce dernier, quant à lui, illustre parfaitement bien l’amitié qui lie ces deux clubs et les échanges permanents qui en découlent. Mais cette entente se fait également dans les deux sens. « Dés que les terrains de la Plaine des Jeux deviennent impraticables, le Réal Soldevilla offre ses installations du Stade de l’Amitié de Campet et Lamolère pour les entrainements et les matchs. Nous avons également aidé le Stade Montois pour le bon déroulement du dernier Challenge de l’offensive » nous explique-t-il. Chacun s’y retrouve et les rapports avec Jean-Luc Andrieu, Président de l’Ecole de Rugby du Stade Montois, sont excellents.

Nul doute que le goûter de Noël qui arrive ne soit un nouvel évènement heureux pour le Réal et pour les bons rapports qui existent entre Montois et Campétois. Dans ce cas, ce sont les enfants qui risquent d’être ravis.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site