07/10/2012 RSC / Ascain

RSC / ASCAIN

Claudio m’a tuer.


La redoutable efficacité du buteur basque Claudio, dont le nom a des relents de pichichi de la Liga espagnole, a tué les espoirs d’un groupe campétois qui n’a jamais abdiqué ; les locaux, s’ils laissent échapper là un match à leur portée par la faillite des buteurs, ont fait montre d’une volonté de jeu et d’un engagement c onstant ; leur forcing des cinq dernières minutes sur la ligne visiteuse a été encore une fois stérile, comme dimanche dernier, mais laisse augurer des dimanches plus radieux. Yohann Durquet et Bernard Arrayet avaient donné le coup d’envoi, beau clin d’œil de joueurs d’un club montois promis à l’enfer du Rugby bodybuildé aux purs amateurs d’un club décalé, né de rêves de (grands) enfants.


Sous un ciel bas et un léger crachin les bleu et blanc rentraient bien dans la rencontre et voyaient leurs efforts concrétisés dès la 6éme minute par une pénalité de Laborde des 45m. Peu après un mouvement campétois balayait le terrain, les gros enchainaient poussant les visiteurs à la faute mais la pénalité jouée à la main ne donnait rien. Ce premier quart d’heure de domination se soldait par un maigre 3-0 annihilé par le buteur basque suite à une faute en mélée (18e).
A la 25e Laborde échouait des 40m ; le jeu s’équilibrait mais peu avant la pause le buteur basque donnait l’avantage à son équipe des 45m à gauche alors que Dartigues pour les locaux écopait d’un carton jaune.


Mi temps : Real Soldevilla Campétois 03 Elgarrekin Ascain 06


Plus incisifs en ce début de seconde période les basques profitaient de leur avantage numérique et creusaient l’écart par une nouvelle pénalité dès la 42e.
A la 50e Miller ratait une pénalité des 35m à gauche qui aurait pu récompenser le jeu proposé par des locaux entreprenants ; Ascain réagissait et lançait sa cavalerie légère poussant les locaux a à la faute dans leurs 22m. Cette nouvelle pénalité permettait aux azkaindars de prendre le large 03-12.
Les landais repartaient à l’assaut et suite à plusieurs temps de jeu Péducasse tout en puissance franchissait la ligne à la 58e, essai non transformé. Real Soldevilla Campétois 08 Elgarrekin Ascain 12


Les 20 dernières minutes, malgré un pressing constant des locaux se résumera à un duel de buteurs ; après un échec des 30m Laborde rapprochait encore ses coéquipiers par une réalisation 15m face aux barres ; il restait alors une dizaine de minutes et un petit point à grignoter pour caresser la victoire. Profitant d’une rare incursion des son équipe en terre campétoise Claudio frappait encore à la 73e donnant une marge de sécurité à des labourdins arc boutés en défense.
Les cinq dernières minutes seront campétoises ; acculés sur leur ligne les visiteurs réduits à 14 suite à un carton jaune parvenaient tout de même à conserver leur avantage. Encore une fois les banlieusards montois finissaient fort mais manquaient cruellement de réalisme.


Score final : Real Soldevilla Campétois 11 Elgarrekin Ascain 15


L’équipe : Louis, Busquet, Zanchettin, Segas, Sicet, Moustié, Gourgues, Martinez, Hué (cap), Laborde, Dupeyron, Jaulin, Daudigeos, Dartigues, Miller, , El Magroub, Péducasse, Le Furaut, Laffitau, Monget, Lapeyre,Bourdé

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site