16/12/12 : Ascain / RSC

Si loin, si près …

 

  Elgarrekin Ascain 29  Real Soldevilla Campétois 10

 Un fort vent balayait le terrain de Kiroleta avec la Rhune en toile de fond ; les azkaindars déterminés en firent un allié tout au long de la première période où ils construisirent leur large succès ; la réaction campétoise de la seconde mi temps fut insuffisante pour contrer une équipe qui avait tué le match à la 42ème minute, portant la marque à 24 à rien.

 

   Par deux fois dans les trois premières minutes les basques échouaient dans leurs attaques, des en avant annihilant des actions promises à la terre du même nom.  Leur buteur local par trois pénalités aux 8, 18 et 26e  minutes concrétisait la domination de ses partenaires sur une équipe landaise bien pâle jusque là.

Premier tournant du match à la 35e alors que la marque était de 9 à 0 ; les campétois lors  de leur premier raid dans les 22 adverses rataient un deux contre un d’école  et encaissaient  en suivant un essai de 60m se voyant ainsi relégués à seize longueurs.

Iribarne enfonçait le clou à la 38e par une nouvelle pénalité et les campétois accusaient un passif de 19 points au citron, sans vraiment être rentrés dans le match.

   Au retour sur le pré les locaux s’installaient dans les 22 et tuaient le match par un essai collectif suite à une pénaltouche. Les landais réagissaient enfin et prenaient le match en main pour preuve les deux cartons blancs essuyés par Ascain bousculé. Les avants landais bousculaient leurs adversaires et marquaient deux essais collectifs  ramenant le score à de plus justes proportions : 24 à 10 à dix minutes du coup de sifflet final de l’ex bayonnais Louis Massabeau.

On se prenait à rêver au 6ème bonus défensif désormais à portée quand les locaux pointaient en coin l’essai de trop.

Score final 29 à 10

 

L’équipe : Zanchettin, Martinez, Le Furaut, Monget, Moustié, Diaz, Irénée, Painset, Ducasse, Hué (cap), Descat, Legodou, Jaulin, Dupeyron, Miller. Rempl :  Louis, Capmartin, Laborde, Bourdé

 

Equipe 2 : Elgarrekin Ascain 34 Real Soldevilla Campétois 12

   Comme les équipiers premiers elle aussi a oublié de descendre du bus et a encaissé un essai d’entrée de match ; un deuxième essai sur contre, une pénalité et déjà 15 point de passif. Diaz pointe un essai que transforme Laborde avant la pause.

   Ascain frappe encore d’entrées (22-7) avant une période de domination stérile des landais qui encaissent deux nouveaux essais. El Magroub sauve l’honneur en fin de match.

Le groupe : El Magroub, Busquet, Louis, Gantier, Dejean, Sicet, Laborde, Bourdé, Boyer, Péducasse, Diaz, Bouteville, Billotet, Tatinclaux, Capmartin, Goetz.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site