28/10/2012 : RSC / Menditte

Un point d’honneur.

   Equipe 1 : Real Soldevilla Campetois 11 U S Menditte 18

     Fidèle à son club de cœur Régis Sonnes avait invité le torero sévillan retiré des ruedos Eduardo Davila Miura ; ce dernier a donné le coup d’envoi.  Les vertus toreras, aguante y pundonor, ont inspiré les locaux dans une rencontre loin de la douceur qui baigne la  Maestranza : aguante car ils ont supporté les charges incessantes des toros souletins et pundonor car diminués ils ont défendu jusqu’au bout le maillot bleu et blanc.

   Les locaux investissaient le camp adverse dès le coup d’envoi sans concrétiser et ce sont les visiteurs qui ouvraient la marque après une période de domination : pénalité d’Etchecopar à la 12ème minute. S’ensuivait alors une domination basque d’un quart d’heure : un jeu complet du 1 au 15 fait d’enchainements et de passes ajustées ; les campétois plient mais ne rompent pas et après un premier échec Laborde égalise à la 27ème d’une pénalité des 30m en face.

   Les Mendikotars remettent la main sur le match mais Campet fait mieux que résister, le buteur local échouant des 40m à la 33ème minute. Le rythme est échevelé ; vaillants en diable les bleu et blanc poussent les visiteurs à la faute (carton jaune ) et suite à une touche à l’entrée des 22m un travail remarquable de tout le pack propulse Moustié en terre promise  ( 35ème)

   Pas le temps de souffler et c’est Jaulin qui part se reposer 10 minutes ; les jaune et noir trouent alors la défense locale à la 40ème minute après une longue séquence de jeu et plusieurs renversements ; leur buteur ne se fait pas prier pour transformer l’essai entre les barres. On se demande alors à quelle sauce vont être mangés les campétois .

Mi-temps : Real Soldevilla Campetois 08 U S Menditte 11

   La seconde période part sur le même rythme et Etchecopar aggrave la marque par une pénalité des 22m en face ; les locaux font mieux que se défendre mais ne peuvent éviter un second carton jaune à la 52ème (Capmartin). Fort heureusement le buteur basque rate la cible et c’est même le capitaine campétois Hué qui rapproche ses coéquipiers par une pénalité des 25m à droite à l’heure de jeu.

   Epuisé par les actions défensives à répétition et affaiblis par les sorties sur blessure (Zanchettin, Miller, Dejean et Gourgues) les locaux trouvaient encore la force de porter le danger dans le camp adverse mais les dix dernières minutes seront très longues, entièrement dominées par les mendikotars qui trouvaient enfin la faille à la 80ème minute par leur pack, après plusieurs  pénaltouches. La transformation en coin ratée permet aux campétois d’accrocher un point de bonus défensif qui pèse lourd en courage, abnégation et volonté.

Olé toreros.

L’équipe : Louis, Busquet, Zanchettin, Monget,Painset, Moustié, Gourgues, Martinez, Hué (cap), Laborde, Dupeyron, Jaulin, Daudigeos, Lapeyre, Miller, Capmartin, Péducasse, Segas, Dejean, Billotet, Bourdé, Capuch.

 

Equipe 2 : Real Soldevilla Campetois 24 U S Menditte 08

   Elle avait montré la voie dans une rencontre elle aussi très plaisante ; Capuch, Guénon et Legodou par 2 fois franchissaient la ligne adverse, le pied de Bourdé  complétant le score

Le groupe : Dejean Cazade Billotet Catinclaux Goetz Ducasse Bourdé Boyer Legodou Guénon Capuch Le Furaut El Magroub Deprez Gantier Deviller Péducasse

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×